Salsa cubaine

Publié le par la louve blanche

La salsa cubaine se danse en couple. Les couples se place en ronde, la "rueda de casino", dansent et changent régulièrement de partenaire, au moins après chaque passe.

Lorsqu'on apprend la salsa, on passe beaucoup de temps a apprendre les pas. Certains disent que c'est ennuyeux, que l'on fait toujours la même chose et veulent directement apprendre a faire plein de passes. Mais le plus important ne sont pas les bras, tous les tours et tout, ce sont les pas, le style, le rythme. Il vaut mieux partir sur de bonnes bases, répéter les pas, écouter la musique. D'ailleurs ceux qui savent vraiment danser ne font pas forcément beaucoup de tours, de passes, mais lorsque vous les regardaient, leur précision dans leur style et le rythme donnent une véritable impression de "bien danser", et cela même si ils ne s'engagent pas dans des passes compliqués et impressionantes.

Mon prof de salsa est cubain et je peux vous dire qu'il ne connaît pas tellement beaucoup de passes (il en connaît oui). Mais il connaît beaucoup de petites choses précises, comme les directions, les déplacements. Il a son style, typé cubain, et a une consciente de l'investissement des parties du corps dans la danse salsa. C'est ca qui fait la différence avec un prof qui va vous apprendre des pas, des passes, des tours ...

Il est toutefois nécessaire pour savoir danser la salsa d'avoir plusieurs expériences avec différentes personnes. Le style, les noms de passes aussi ne sont pas toujours les mêmes. C'est comme ca qu'on apprend énormément de choses dans les stages et les soirées.

 

Publié dans Danse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D

Que se passe-t-il lorsque des danseurs talentueux expriment leurs émotions à travers des
chorégraphies allant de la danse classique à la street dance sur une musique latino-américaine, RnB ou hip-hop ? Une rencontre artistique où sensualité et intensité composent un spectacle à
sensations !


La formidable énergie des 19 danseurs laisse place également à des moments d’émotion, enflammés par un Live Band de 8 musiciens, les entrainant sur les hits de Beyoncé, Shakira, Usher, Enrique
Iglesias, Jennifer Lopez, Prince et bien d’autres !


Ballet Revolucion
Répondre
C
Au pays du CHE, La salsa  est une danse de rue, très riche en passes, sensuelle et très conviviale, un régal pour les yeux et les oreilles, t'as juste pas envie que ça s'arrête...
Répondre
L
a enfin, quelqu'un qui le dit !   Pour moi, c'est aussi exactement cela.
qd je suis allé à cuba (2 fois), ce qui m'a enthousiasmé ce n'est pas les passes que connaissent les cubain(e)s (apres tout, assez proche de ce qu'on connait en europe), mais tout ce qu'il y rajoutent, les petits tics et habitudes, la facon de danser,  la spontaneité et la personnalité de chacun (pas de masque, de repetition robotique de geste convenus), cette impression qu'il sont campés ds le rytme et au sol (comme si rien, meme un tremblement de terre, ne pourrait les empecher de suivre ce rytme). Et cette sensation que la salsa fait partie de leur vie quotidienne, et non pas seult un loisir que l'on pratique apres le boulot en endossant son costume de salsero. les bébé, les jeunes, les vieux: tous dansent mais chacun à leur manière selon la tranche d'age. c'est une danse qui unit les generations (emouvant de voir danser une petite adolescente avec son grand-père)
et le son: comment donner une impression de danse avec le minimum de gestes subtils. pas besoin de grandes pirouettes, ce qu'il font touche le coeur.
ceux qui n'ont pas cette sensibilité ne verront alors à cuba qu'un seule chose:  "ici en france, nous connaissons plus de passes, nous dansons 'mieux'  ". et certains se compare alors (déjà vu)
mais il n'ont jamais vu ce que ca donne, qd un cubain a, comme nous, suivi des cours approfondis:  non seult, son eventail de passes, de pas est enorme mais en plus il les execute avec une facilité deconcertante. je me rappelle de ce danseur à la havane qui effectuait des passes tres compliquées mais avec une telle grace que ca devenait des caresses pour sa partenaire. tout bougait chez lui, les pieds, le corps qui ondulait sans cesse: on avait l'impression que chaque partie du corps dansait à sa manière tout en restant solidaire.
mais ils n'ont jamais vu les enfants de la-bas danser. que ce soit à cuba, en colombie, au venezuela, certains gamins sont etonnants. ils ont ca ds le sang, baigné qutotidiennement dans ces rytmes.
qd on a vu ca, on comprend qu'il est ridicule de se comparer à eux. Car ce sont nos references, si on veut apprendre cette danse avec le coeur.
Répondre
B
bonjouron s'echange nos liens?
Répondre
J
jsuis entierement d'accord avec ton prof et toi...la salsa est d'abord une danse corporelle et rythmique..nulle besoin de savoir 1 million de passe..!! juste danser en rythme et s'exprimer..
Répondre